Lauréat
Concours international de la nouvelle ville d’El Menia (2013)
Médaille de bronze, catégorie Concept
Concours International Design Awards
Client et propriétaire:
agence de gestion et de régulation foncière urbaine de la wilaya de Constantine
Firme: Consortium exp + lemay
Professionnels exp: architecte paysagiste: Benjamin Roy | designer de l’environnement: Luc Dumoulin | urbaniste: Donald Bonsant
lemay: Michel Lauzon, architecte
Année de conception: 2012
Année de réalisation; 2014-2015
Coût de construction :2,4 milliards dont 1,57 milliard pour le secteur résidentiel
Superficie: 47 hectares


Au terme d’une compétition d’envergure mondiale, le consortium formé par les firmes exp, entreprise canadienne d’experts-conseils multidisciplinaires, et lemay, l’une des plus importantes firmes de services de conception intégrés au Canada, vient de marquer l’histoire de l’industrie québécoise en remportant la palme d’un concours international lancé par l’Agence de gestion et de régulation foncière urbaine de la Wilaya de Constantine en Algérie. Ce concours avait pour but la réalisation d’un projet majeur dans la ville de Constantine en Algérie de l’ordre de 2,4 milliards de dollars (2,4 G$), dont 1,57 milliard de dollars (1,57 G$) sera consacré au secteur résidentiel.
Le mandat en question consiste en l’élaboration d’un plan d’ensemble de ce nouveau quartier, qui s’insère dans la politique globale de développement de cet élément distinctif du patrimoine mondial qu’est Constantine. Le mandat de conception confié au consortium prévoit la conception des principaux bâtiments et typologies, l’aménagement de tous les espaces publics ainsi que la conception des réseaux de circulation.
À la suite de ce concours, les autorités gouvernementales algériennes ont confirmé l’octroi du mandat à l’équipe canadienne constituée en consortium des firmes exp et lemay. Le concept urbain élaboré par l’équipe d’exp et lemay a été choisi à l’unanimité par le jury. La proposition lauréate s’est distinguée par son excellence, sa pertinence, son originalité et son audace, et ce, parmi une concurrence relevée de firmes internationales provenant d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d’Afrique.
Le futur quartier appelé El Menia sera une agglomération multifonctionnelle et autonome sur un plateau de 47 hectares directement en face de la vieille cité patrimoniale de Constantine, troisième cité en importance de l’Algérie et future capitale culturelle du monde arabe en 2015, située à 431 km à l’est d’Alger. La proposition intitulée « Il était une fois El Menia » se distingue par une signature visuelle unique qui se déploiera à partir des murs et des promenades de la vieille ville de Constantine, l’un des joyaux du patrimoine mondial.
Élaborée selon les principes de développement durable, l’intention principale de la proposition conceptuelle pour la nouvelle ville d’El Menia est double puisqu’elle vise à créer un milieu de vie riche et diversifié pour les Constantinois, tout en marquant le territoire d’une figure urbaine à la hauteur des 3000 ans d’histoire de la ville mythique de Constantine.
Orientée autour de la cour intérieure typiquement maghrébine, à la base des médinas et des villes arabes de l’Afrique du Nord, la conception reflète cette typologie caractéristique du paysage culturel propose une hiérarchie nette entre l’espace privé et l’espace public, entre l’ouverture et l’intimité. Dans la proposition lauréate, cette figure de la médina est réinterprétée sous une forme contemporaine basée sur la topographie particulière du secteur. Utilisant le panorama montagneux et dramatique du site, la conception profite des fortes dénivellations des lieux afin d’aménager des zones de densité variable, traversées par des coulées vertes aux tracés fluides et iconiques. Conséquemment, bien que la ville ait été planifiée selon une densité optimale évitant l’étalement et la dépendance automobile, des espaces verts de grandes dimensions autonomes et non enclavés ont été prévus dans le but de favoriser la biodiversité.
Ainsi, à l’instar des lignes fluides et sinueuses de la calligraphie arabe et des arabesques, la figure urbaine d’El Menia propose une relation symbolique continue entre l’être humain et le territoire qu’il occupe. La silhouette iconique de ce nouveau quartier s’étendra sur une superficie de 1 200 000 m² et se déploiera tel un sceau estampillé sur la région, à l’image des cités antiques et légendaires qui l’ont précédée.

En d’autres mots, El Menia sera un quartier modèle en ce qui concerne le respect de l’environnement; sa planification étant basée sur les meilleures pratiques en développement durable, et ce, au cœur même de la vie urbaine. Cette réalisation, qui portera la signature de l’équipe des firmes exp et lemay, traduira parfaitement les attentes de la population pour ce nouveau quartier qui deviendra un milieu de vie riche et varié pour les Constantinois.