Réalisation: Metallurgical China Construction (MCC)
Lieu: Belgaid, Oran
Capacité: 40 000
Coût: > 28 milliards de dinars.
Année: 2005 (en cours)

LE COMPLEXE SPORTIF DE BELGAID
La wilaya d’Oran a lancée en 2005 la conception d’un master plan pour la réalisation d’un grand compexe sportif situé prés de la localité de Belgaid sur un terrain d’assiette de 105 hectares.

  • La maitrise d’oeuvre a étè confiée a « ATSP DVVP »
  • La réalisation est confiée au constructeur Chinois « MCC »
  • La maitrise d’ouvrage est assurée par les services de la DLEP d’Oran

LES IDEES FORTES DU PROJET
Le futur complexe sera doté d’une grande esplanade pietonne reliant tous les équipements sportifs du complexe le long d’un grand axe festif dans le meme esprit que les sites consacrés aux expositions universelles , donnant ainsi, à chacun des équipements une prestigieuse façade.

Une image architecturale cohérante est harmonieuse donnera au grand complexe son identité propre inspirée de l’art arabo-islamique « Moucharabieh » et des structures traditionnelles des kheimates des bedoins nomades .

LE COMPLEXE COMPREND 

  • Un stade de 40. 000 places.
  • Une salle omnisports de 6000 places « ARENA » couverte avec des terrains de hand ball, basket ball, volley ball…. situés en exterieur.
  • Un terrain d’athletisme.
  • Un velodrome de 3000 places.
  • Un club de tennis. Avec un court central couvert de 3300 places avec toiture ouvrante + 06 courts extérieurs de 1800 places + un gymnasium et une salle de musculation.
  • Un centre nautique avec 03 bassins et une fosse de plongeons.
  • Un centre de formation d’hebergement des sportifs.
  • Un parking couvert de 1000 places.
  • Un parking exterieur de 1500 places.
  • Un bloc d’hebergement.

Le complexe est desservi par la RN11 et la future extension du tramway.

LE STADE D’ORAN
Noyau dominant du futur complexe sportif, le stade olympique en cours de réalisation au nouveau pôle urbain et universitaire de Belgaïd, à moins de dix kilomètres à l’Est de la ville d’Oran, marque à travers ses premières installations la naissance d’un véritable joyau architectural. Un acquis emblématique à la hauteur des ambitions qu’affiche la capitale de l’Ouest pour se hisser au rang des grandes métropoles méditerranéennes.

Ce stade de 40.000 places s’inscrit en effet parmi les chantiers d’envergure lancés ces dernières années à Oran, à l’image du tramway qui facilitera l’accès du public à cette infrastructure sportive à la faveur de l’extension de la ligne programmée vers le campus de Belgaïd.

Les responsables chargés du suivi des travaux de réalisation du complexe affirment que le projet a fait appel à une technologie de charpente métallique usinée à 100 % en Chine selon des techniques de mise en oeuvre respectant les exigences les plus pointues des fédérations internationales de football (FIFA) et d’athlétisme (IAAF).

Des laboratoires étrangers de renommée internationale, également sollicités, ont confirmé la qualité des équipements en procédant au contrôle de toute la traçabilité de l’acier façonné et de sa résistance aux contraintes brutes (vent, séisme), a indiqué M. Mohamed Ramdani, architecte responsable du projet pour le compte de la Direction du logement et des équipements publics (DLEP), maître de l’ouvrage.

La maîtrise d’oeuvre est assurée, quant à elle, par la société chinoise Metallurgical China Construction (MCC) qui s’attelle, dans une première étape, à la pose de la charpente métallique acheminée en totalité depuis le port de Tianjin, avec une masse globale estimée à 5.400 tonnes.

Contrairement aux infrastructures classiques, le futur stade olympique d’Oran « ne comporte pas de portes, il offre accès libre aux spectateurs », a expliqué M. Ramdani, précisant que la charpente utilisée va créer des espaces dits « déambulatoires », qui permettent une circulation aisée.

« Même la charpente utilisée dans ce cadre est de format original sachant que l’atelier de fabrication a innové par la création de nouveaux éléments afin de parvenir aux aspects courbés, appelés également « fermes », « palmes » ou « corbeille » de par la forme de leur disposition finale », a encore révélé le chef de projet.

Ces éléments qui s’érigent en porte-à-faux longs de 32 mètres ont pour effet d’assurer la couverture de l’ensemble des places tout en offrant une visibilité des plus optimales aux spectateurs, et ce, qu’ils soient assis dans la tribune présidentielle, la partie centrale « VIP », les gradins bas ou élevés.

Les joueurs accéderont aux vestiaires en passant à bord des bus sous les gradins, tandis que des accès spécifiques sont réservés exclusivement aux journalistes et aux plus hautes personnalités.

Cette infrastructure où les accès sont régis électroniquement par ordinateurs et caméras de surveillance, disposera d’une salle de presse avec liaison internet de 200 places pour les professionnels des médias chargés de la couverture des rencontres sportives.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here